Café des Sciences #35 : « L’apport d’une approche expérimentale et computationnelle dans les premiers stades de développement de médicaments »

Miguel Barthéléry, (Ph.D) et Florian Nigsch (Ph.D)

Novartis Institutes for BioMedical Research, Cambridge

Jeudi 27 janvier 2011, 18h00 – 20h00

Novartis Auditorium

Novartis Institutes for BioMedical Research (NIBR)
250 Massachusetts Avenue, Cambridge

Entrée gratuite /Présentation suivie d’une réception à la cafétéria de Novartis
RSVP

Les deux intervenants reviendront sur des concepts clés de la recherche de nouveaux médicaments notamment l’approche protéomique (étude de l’ensemble des protéines d’une cellule) et les réseaux de protéines, en s’inspirant de l’étude des cellules souches dans le cas du cancer du cerveau. Ils expliqueront ensuite l’importance d’intégrer des outils informatiques dans le processus de développement d’un médicament pour optimiser le traitement des molécules.

La présentation sera précédée d’une courte introduction sur la spécificité des activités de recherche du Novartis Institutes for BioMedical Research de Cambridge par Samuel Gosselin,  Director Operational Alliances pour NIBR.
Miguel Barthéléry est un chercheur postdoctoral (Presidential Postdoctoral Fellow) dans le groupe « Target Identification Proteomics » au sein du département « Developmental and Molecular Pathways » du Novartis Institutes for BioMedical Research (NIBR) de Cambridge. Ses recherches visent l’application d’une approche protéomique à l’étude des cellules souches cancéreuses (plus spécifiquement dans le cas de cancer du cerveau). Miguel est également chercheur invité au Dana Farber Cancer Institute de la Harvard Medical School. Avant de rejoindre Novartis, Miguel a travaillé comme chercheur assistant au Pennsylvania State University College of Medicine d’où il a développé une méthode d’isolation de protéine non-histone. Né en Nouvelle-Calédonie, Miguel a effectué sa scolarité dans le système éducatif français jusqu’au niveau des classes préparatoires. Il a ensuite obtenu un diplôme de Bachelor en biochimie du Florida Institute of Technology de Melbourne (FL) et un Ph.D en médecine moléculaire au Pennsylvania State University College of Medicine en mai 2008.

Florian Nigsch est chercheur postdoctoral aux NIBR dans le domaine de la biologie computationnelle. Ses travaux visent à développer des méthodes informatiques optimisant la recherche de futurs médicaments. Ces recherchent comprennent donc l’intégration et l’utilisation de données chimiques et biologiques pour faciliter le développement des modèles prédictifs ainsi qu’aider la compréhension des systèmes biologiques et les processus de décision.

D’origine autrichienne, Florian a effectué des études de chimie à l’Université Technologique de Vienne avant d’obtenir un master en chimie physique et théorique à l’École Normale Supérieure de Paris en 2005.
Il a par la suite écrit sa thèse de doctorat en chimio-informatique à l’Université de Cambridge (GB) où il s’est focalisé sur le développement de méthodes pour prédire des propriétés moléculaires importantes à la recherche et au développement de médicaments (comme le point de fusion, la solubilité, la perméabilité intestinale ou le développement des modèles rationalisant les effets toxiques de molécules).

Entrée gratuite /

Présentation suivie d’une réception à la cafétéria de Novartis
RSVP

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s