Archives de Catégorie: Uncategorized

Café des Sciences #101: AIship: intelligence artificielle, bioéthique et art contemporain

Quand: Mercredi 4 décembre 2019

Lieu: Délégation du Québec à Boston (1 Boston Place, 38th Fl)

RSVP

Le sujet:

L’introduction des technologies d’intelligence artificielle (IA) est dite avoir un grand pouvoir transformateur pour la société. Au gré des usages croissants de l’intelligence artificielle (IA) dans nos vies, nos demeures, nos téléphones, nos hôpitaux, bref un peu partout, de nouvelles questions éthiques émergent remettant parfois même en question le sens profond de nos relations avec les technologies et les autres humains. De la complexité du sujet et de l’entrelacement de l’IA avec nos vies émergent des questionnements qui peuvent sembler contradictoires, mais qui ont tous comme dénominateur commun notre relation (de dépendance) à une technologie à haut potentiel d’impacts (positifs et négatifs) sur notre essor individuel et collectif. Dans le cadre du projet AIship, une première exposition intitulée Les nouveaux états d’être / The New States of Being présente le travail de 5 duos, composés d’artistes et de bioéthiciens internationaux, réunis pour réfléchir conjointement aux enjeux éthiques de l’IA. Le résultat de ces échanges se reflète dans leurs productions respectives : 5 œuvres / 5 essais scientifiques. Entremêlant bioéthique, art, IA et participation citoyenne, le projet AIship, est une aventure collective qui a pour but d’offrir un regard humain et relationnel sur une technologie apte à devenir plus autonome et omniprésente au sein de notre société et dans le système de santé.

https://aiship.org/

Speaker: 

BB_190927_0239

Jean-Christophe Bélisle-Pipon, PhD, est chercheur invité au Petrie-Flom Center for Health Law Policy, Biotechnology, and Bioethics de la Harvard Law School (2017-2020). Bioéthicien de formation, les recherches du Dr Bélisle-Pipon portent sur la confluence entre les intérêts publics, privés et individuels et la responsabilité morale qui y est associée. Dans le cadre de ses recherches, il formule des recommandations sur la gestion et la résolution appropriées des questions d’éthique à l’intention des organismes de réglementation et des décideurs de l’industrie. En 2018, il a gagné un procès contre le ministère de la Santé du Québec et la pharmaceutique GlaxoSmithKline dans une affaire portant sur la transparence des prix des vaccins. Dr Bélisle-Pipon se penche également sur les questions éthiques les plus pressantes de notre époque et formule des recommandations sur la façon dont les universitaires peuvent inciter le public à réfléchir sur ces questions. Il est le chercheur principal du projet AIship. Ses articles scientifiques ont été publiés dans des revues telles que Bioethics, Healthcare Policy, Journal of Bioethical Inquiry, American Journal of Bioethics, Canadian Medical Association Journal et Nature Medicine. Ses recherches sont financées par les Instituts de recherche en santé du Canada, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et l’Unité de soutien à la recherche axée sur les patients du Québec. Il est membre du Conseil d’administration du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS). Depuis 2019, il est chercheur invité à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Programme:

18h00 La programme va commencer

18h05 Mot de bienvenue

18h10 Présentation de M. Belisle-Pipon

18h45 Q&A

19h00 Réseautage

19h45 Fin du programme

Image

Café des Sciences #100: « J’innove donc je suis – Esprit innovant à la française »

Quand: Lundi 30 septembre 2019

Lieu: La Voile BROOKLINE 1627 Beacon St, Brookline, MA 02445

Invité: Cyrille Kuhn

RSVP

Sujet :

Venez célébrer la 100ème édition du café des sciences de Boston en venant partager l’expérience de plusieurs scientifiques francophones!
Success story, conseils, innovations … ils nous feront part durant ce café exceptionnel de leur vécu et du développement de leur projet de recherche et/ou de startup, en tant qu’expatriés.

 

Modérateur :

kuhn.pngCyrille Kuhn, intervenant du 1er Café des sciences, le 24 Mai 2007, sera le modérateur de cette 100ème édition.
Depuis 2015, Cyrille Kuhn, Ph.D, occupe le poste de directeur de Boehringer Ingelheim Research Beyond Borders (RBB) à Ridgefield. Il dirige une équipe constituée de scientifiques qui explore le potentiel thérapeutique de nouveaux domaines scientifiques tels que le microbiome et la médecine régénérative.

Auparavant, Cyrille dirigeait l’organisation Research Networking and Strategic Planning de cette même entreprise où il a supervisé l’identification de nouvelles possibilités de collaboration, la veille concurrentielle, un groupe Bio-informatique.
Cyrille a débuté sa carrière en 1998 dans le développement de médicaments à Parke-Davis à Fresnes (France) dans les domaines thérapeutiques allergie & respiratoire. En 2003, Cyrille a déménagé aux États-Unis pour intégrer le centre de technologie & recherche de Pfizer à Cambridge où il a dirigé de nombreuses équipes dans les domaines de l’oncologie, de l’inflammation et des maladies métaboliques.

Speakers :

Picture1Patrick CHEENNE , a grandi entre l’Afrique et la France. Après des études tournées vers l’économie et l’administration d’entreprises, il a conçu et mis en oeuvre des stratégies de développement tout au long de sa carrière en France et aux Etats-Unis. Entre 2002 et 2012, il crée et dirige Hubtech21, accompagnant depuis Boston et San Francisco le développement commercial d’entreprises dans des secteurs très variés. De retour en France, il rejoint l’Etablissement Public Paris-Saclay comme directeur du développement économique du plus important projet français de cluster scientifique. Depuis 2015, il accompagne à nouveau différents projets innovants comme consultant, notamment autour des outils numériques et des nouvelles formes d’organisation du travail.

Miléna BEMilena JANJEVIC est Research Scientist au MIT Center for Transportation & Logistics. Ses recherches actuelles au MIT Megacity Logistics Lab portent sur la logistique urbaine, avec un focus particulier sur la conception de réseaux de distribution pour les opérateurs d’e-commerce. Ses recherches dans le CAVE Lab du MIT portent sur l’intégration de modèles quantitatifs et de visual analytics pour améliorer la prise de décision dans le domaine du supply chain management. Dr. Janjevic a reçu son doctorat en ingénierie de l’Université libre de Bruxelles – Belgique. M. Janjevic était également chargé de cours et conférencier invité au MIT, Université libre de Bruxelles, Ecoles des Mines à Paris et NEOMA Business School à Paris.

 

Picture2Colette BICHSEL est diplômée de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) Suisse en bioingéniérie. Durant son doctorat à l’Université de Berne, elle a développé un modèle in vitro de vaisseaux sanguins fonctionnels. Elle a utilisé ce modèle pour investiguer le changement de perméabilité des vaisseaux sanguins dans un environment cancérigène en utilisant des cellules de patients. Il y a 3 ans, Colette a rejoint le labo de Prof. Joyce Bischoff au Boston Children’s Hospital, où elle étudie à présent les malformations vasculaires, en particulier le Sturge-Weber syndrome.

 

Picture1

Vincent AGACHE est titulaire d’un doctorat français en électronique (2003) et d’un HDR (Habilitation) en physique (2016). Après avoir effectué son post-doctorat à l’Université de Tokyo (2003-2006), il rejoint le département des microtechnologies pour la santé du CEA-LETI à Grenoble. Depuis 2013, il collabore avec le Professeur Scott Manalis (MIT, Koch Institute for koch institute for integrative cancer research) sur de nouvelles approches de diagnostic et de traitement personnalisé en étudiant la signature biophysique des biomarqueurs du cancer (exosomes, cellules tumorales). Depuis 2017, il s’est joint à cette équipe du MIT à titre de visiting scientist.

 

Programme :

18h00: Accueil & mot de bienvenue

18h20: Table ronde

19h00: Q&A

19h15: Networking (Hors d’oeuvres et vins)

 

Image

Café des Sciences #99: Des Batteries au Li-Ion

Quand: Jeudi 23 Mai 2019

Lieu: Délégation du Québec à Boston, 201 Washington St, 38th Floor, Boston, MA

Invité: Aziz Abdellahi

RSVP

Il travaille actuellement chez A123 Systems, un leader mondial des solutions de stockage d’énergie avancées pour le secteur automobile. En tant que scientifique expérimenté en modélisation, sa mission est d’aligner les performances des cellules sur les exigences strictes des applications automobiles. Ses responsabilités incluent la modélisation de la durée de vie de la batterie, l’analyse des performances au niveau du véhicule et le support à la conception, au test et à la validation des cellules. Il est titulaire d’un doctorat en génie des matériaux (MIT) et il a publié plus de 10 articles évalués par des pairs dans le domaine des batteries au Li-ion. Il vient du Québec.

 

Présentation:

Dans cette 99e édition du Café des Sciences, Aziz présentera son expérience en tant que scientifique des matériaux. Il discutera le développement des batteries au Lithium-Ion et des applications, comme des véhicules électriques.

 

18h00: Accueil & mot de bienvenue

18h05: Présentation

18h35: Q&A

18h45: Réseautage

 

Café des Sciences #98 en Collaboration avec le Café des Entrepreneurs : « A l’Assaut des Maladies Rares »

Quand: Mercredi 10 Avril 2019
Lieu: Sarepta, 215 First Street, Cambridge, MA 02142
Invitée: Karen Aiach

RSVP

Karen Aiach est la fondatrice et Directrice Générale de Lysogene, une société de biotechnologie, située à Paris, France et Cambridge, MA, USA et pionnière dans la recherche fondamentale et le développement clinique de thérapies géniques pour les maladies du système nerveux central pour lesquelles aucun traitement n’existe à l’heure actuelle.

C’est à la naissance de son enfant atteint de MPS3IIIA, maladie également connue sous le nom de syndrome de Sanfilippo (trouble neurodégénératif de surcharge lysosomale, considéré comme un excellent modèle pour la thérapie génique) que Karen développe son intérêt pour les maladies rares. Karen Aiach a, à ce moment-là une solide expérience dans le monde des affaires et de l’entrepreneuriat, forte de plusieurs années chez Arthur Andersen, cabinet spécialisé dans les services d’audit et de transaction, puis fondatrice en 2003 de son propre cabinet de conseil financier. A l’annonce du diagnostic de sa fille, elle engage la création d’un programme de thérapie génique dans la MPS IIIA. L’expérience de Karen en tant que dirigeante de Lysogene lors du développement par son équipe de son produit principal pour MPS IIIA, et ensuite lors de l’expansion du pipeline de Lysogene à d’autres maladies rares, ainsi que son expérience avec les organisations de patients, lui a permis de développer une connaissance approfondie du domaine des maladies rares et de leurs thérapies.

De 2008 à 2009, Karen a siégé au Comité Pédiatrique de à l’Agence européenne du médicament (EMA) en tant que représentante de patients. En 2008, elle a siégé au Comité consultatif de protection des personnes dans la recherche biomédicale (CCPPRB) d’un grand hôpital parisien. Karen a collaboré avec plusieurs organisations de patients et des fondations de recherche dans le domaine des maladies rares tels qu’Alliance Sanfilippo et Eurordis. Karen est aussi un membre fondateur de l’International Rare Diseases Research Consortium (IRDiRC).

En 2015, elle a été élue Femme de l’Année par l’association W.I.T.H. (Women Innovating Together in Healthcare) et Lysogene a gagné cette même année la récompense pour la région parisienne du prix Deloitte Technology Fast 50 Biotech of the Future. En 2016, Karen est honorée par NTSAD (National Tay-Sachs and Allied Diseases Association. En 2017, Karen a reçu le Trophée Innovation et Nouvelles Technologies de l’Entreprenariat au Féminin, co-organisé par l’Association Entreprenariat au Féminin et la CPME (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises) pour sa « percée spectaculaire dans le monde très fermé des maladies rares ». Un téléfilm (Tu vivras ma fille) inspiré de la vie de Karen Aiach a été porté çà l’écran en Septembre 2018 et une autobiographie (Maman est là) est parue chez Harper Collins en Janvier 2019.

Présentation:
Dans cette 98ème édition du Café des Sciences, Karen présentera son expérience en tant que mère d’enfant atteint d’une maladie génétique rare et d’entrepreneur et chef d’entreprise. Elle discutera la stratégie de développement de Lysogene, axée sur les maladies à implication neurologique et leurs programmes cliniques ciblant les troubles de stockage lysosomal neuropathiques, candidats particulièrement intéressants en thérapie génique, et comment la société s’est construite en se basant sur une compréhension globale de l’impact des maladies neurodégénératives sur les patients et leurs familles.

18h: Accueil & Mot de bienvenue
18h15: Pitch de start-ups
18h30: Présentation
19h: Q&A
19h15: Réseautage

Café des Sciences #97: L’éthique des machines

Quand: Lundi, 11 mars

Lieu: French Cultural Center, 53 Marlborough St, Boston, MA 02116, USA

RSVP

Invités:
– Jean François Bonnefon, docteur en psychologie cognitive CNRS
– Nathan Kaiser, fellow au Berkman Klein Center, conseiller juridique IOHK

 

Jean Chritophe Bonnefon 2
Jean-François Bonnefon (docteur en psychologie cognitive) est directeur de recherche au CNRS à Toulouse School of Economics (TSE), et actuellement chercheur invité au MIT Media Lab où il participe au développement de la plateforme Moral Machine. Il est également affilié à TSE, la Toulouse School of Management, et l’Institute for Advanced Study in Toulouse. Jean-François est l’auteur de plus de 100 publications scientifiques dans le domaine de la prise de décision et des préférences morales, dont des articles parus dans Nature et Science. Son travail récent applique les principes de la psychologie morale et de l’économie comportementale aux nouveaux défis de l’éthique des machines et de la coopération entre humains et intelligence artificielle.

 

Nathan Kaiser photo picture 2Nathan Kaiser est un avocat d’origine suisse ayant exercé ces deux dernières décennies à Shanghai, Hong Kong, Taipei et Beijing. Il est à ce jour un fellow au Berkman Klein Center à Harvard Université, conseiller juridique pour l’entreprise IOHK à Hong Kong, ainsi que président du conseil de la Foundation Cardano à Zug, Suisse. Nathan conseille également sur l’interface entre le droit et de la
technologie, un de ses centres d’intérêts.

 

Présentation:
De nombreux constructeurs automobiles internationaux et entreprises high-tech développent des logiciels pour remplacer la conduite humaine. Ce domaine de la robotique soulève des questions d’éthique pour l’intelligence artificielle: quand un accident est inévitable, une voiture autonome peut-elle décider de ses victimes ? Moral Machine est une plate-forme expérimentale en ligne conçue au MIT Media Lab pour explorer ces dilemmes moraux des véhicules autonomes. Des millions d’utilisateurs en provenance de plus 200 pays ont examiné 40 millions de scénarios d’accident, en décidant à chaque fois qui la voiture devait sauver et qui elle pouvait mettre en danger. Les piétons ou les passagers ? Les plus jeunes ou les plus âgés ? Jean François Bonnefon présentera ce projet et les résultats obtenus jusqu’à présent. Il fera part des différences culturelles dans les réponses à ce sondage, et de sa difficulté à recueillir des données du pays le plus peuplé au monde: la Chine. Nathan Kaiser présentera la législation et la politique chinoise appliquées sur les sondages et enquêtes menés sur sa population et fera part d’une étude comparée avec les législations américaines et européennes.

18h: Accueil & Mot de bienvenue
18h15: Présentation
18h45: Q&A
19h: Réseautage

Café des Sciences #96 Innovation et design produit

Tuesday’s Café des Sciences will take place regardless of weather. In the case of a snowstorm, please be careful in making your way to the event and allow yourself extra travel time. We look forward to seeing you.


picture 2_christophe guberan_picture 2016_© pedro neto_2

Quand: Mardi, 12 Février
Lieu: swissnex Boston, 420 Broadway, Cambridge, MA 02138, USA
Invité: Christophe Guberan

Christophe Guberan est un designer industriel suisse diplômé de l’École Cantonale d’Art de Lausanne ECAL en Suisse. Son travail présente une approche unique basée sur l’observation, l’expérimentation, l’utilisation de nouvelles technologies et un sens rigoureux de l’esthétique.

Sa carrière débute avec un apprentissage en architecture qui le conduit à s’intéresser aux produits au-delà même de leurs aspects et fonctions techniques principales. Christophe commence à repenser les processus de production, jouant avec les matériaux et les textures en employant les technologies existantes pour développer des projets innovants.

Tout au long de son parcours, Christophe collabore avec diverses organisations telles que Nestlé, Alessi, USM, Steelecase et Google. Il a l’opportunité de présenter son travail dans de nombreuses foires et expositions de renommée internationale, comme le Centre Pompidou à Paris, Art Basel Miami Design ou encore la foire du design de Milan. Son projet d’étude, Hydro-Fold, revisite l’univers de l’impression sur papier en remplaçant l’encre par de l’eau. Il reçoit l’acclamation du monde académique et attire l’attention du public, propulsant Christophe sur le devant de la scène (cf Café des Sciences #61: Hydro-Fold: une autre imprimante 3D, lien).

C’est ainsi qu’en 2014, il déménage à Boston et initie une collaboration avec le Self-Assembly Lab du Massachusetts Institute of Technology MIT. Dès lors, il entreprend de nouvelles recherches et explore de nouveaux territoires, repoussant les limites de la fabrication digitale.

Présentation:

Dans cette 96ème édition du Café des Sciences, Christophe présentera son travail sur le Rapid Liquid Printing, une technique développée en collaboration avec le Self-Assembly Lab. Cette nouvelle technologie d’impression 3D permet de surmonter des problèmes relatifs à la vitesse, à l’échelle et à la qualité. Elle permet notamment de faciliter la fabrication de larges objets, résolvant ainsi le problème de la gravité en utilisant un gel de suspension et également des matériaux industriels résistants tels que le silicone.

18h: Accueil & Mot de bienvenue
18h15: Présentation
18h45: Q&A
19h: Réseautage

RSVP: https://cafedessciences-96.eventbrite.com

Café des sciences #95 : Déplacer la microscopie et le laboratoire d’anatomopathologie à l’intérieur du patient

Quand: Mercredi 1Screenshot 2018-12-18 at 16.00.276 Janvier
Lieu: Sanofi 50 Binney St, Cambridge, MA 02142, USA
Invité: Bruno Villaret

Bruno a acquis une formation internationale diversifiée au cours de ses études au Liban, en Italie et en France, ce qui lui permet de parler couramment quatre langues.

Il a travaillé comme Business Manager en Europe et en Asie ; il a débuté sa carrière comme responsable export pour Sapag, une division de Saint-Gobain, puis pendant 15 ans il a occupé le poste de Directeur Général pour la zone Asie-Pacifique pour Tyco Fire et Building Products. En janvier 2009, Bruno rejoint Mauna Kea Technologies avec pour mission de développer le marché du Cellvizio sur la zone Asie-Pacifique. Bruno est responsable des ventes de Cellvizio dans le monde entier hors Etats Unis: EMEA, APAC et LATAM.

Présentation:
Plutôt que de prélever un échantillon du patient et de le transmettre à un laboratoire, Mauna Kea Technologies (MKT) a repensé le déroulement des opérations pour le patient et nous a amené le laboratoire et la microscopie au patient.
En fait, littéralement dans le patient. Depuis l’an 2000, Mauna Kea Technologies est à l’avant-garde dans le domaine de l’endomicroscopie numérique in vivo. Ils ont réuni des leaders mondiaux en astrophysique et en médecine et ont mis au point le plus petit microscope au monde. Celui-ci permet aux cliniciens de visualiser en temps réel les tissus à l’intérieur du corps humain au niveau cellulaire selon un procédé appelé biopsie optique.
Leur technologie s’appelle l’endomicroscopie confocale par laser (ECL). Leur réflexion visionnaire fait évoluer la prise en charge des biopsies tissulaires en accordant une place plus importante au diagnostic réalisé par les cliniciens.
Leur mission consiste à éliminer les incertitudes de diagnostic et de traitement et à améliorer le soin des patients.
Aujourd’hui leurs produits sont commercialisés dans plus de 40 pays et ils ont installé 550 systèmes dans le monde entier. Cellvizio a fait l’objet de plus de 930 publications scientifiques qui démontrent l’utilité clinique et la sécurité des biopsies optiques.

18h: Accueil & Mot de bienvenue
18h15: Présentation
18h45: Q&A
19h: Réseautage