Café des Sciences #53: « Gaz de Schistes : de la géopolitique à l’atome »

Dr. Roland Pellenq
Directeur de Recherche CNRS

Dr. Normand Mousseau
Professeur à l’université de Montréal

Mercredi 13 février 2013 – de 18h00 à 20h30

Résidence de France 
194 Brattle Street
Mid-Cambridge, MA 02138 (MAP)

Presentation in French – RSVP

La présentation sera introduite par M. Fabien Fieschi, Consul Général de France à Boston.

La Présentation:

L’abondance des formations géologiques appelées « schistes » contenant du méthane (et autres alcanes) en Europe (notamment en France, en Pologne…), aux Etats-Unis (de la côte est à la côte ouest) et dans de nombreux autres pays est susceptible de conduire à une révolution énergétique : elle peut à terme donner à ces pays leur indépendance énergétique vis-à-vis des combustibles fossiles à un coût direct extrêmement compétitif par rapport aux autres énergies : nucléaire, énergies renouvelables telles que l’éolien et le solaire. La contrepartie négative de cette situation est l’alourdissement du bilan de production de gaz à effet de serre.

D’un point de vue politique, l’arrivée de ces hydrocarbures non-conventionnels bouleverse donc la donne énergétique mondiale et repousse les craintes associées à la fin du pétrole, forçant les gouvernements à repenser les stratégies développées il y a quelques années.

D’un point de vue scientifique, ces nouvelles ressources énergétiques soulèvent de nombreuses questions. Dans ces « schistes », les molécules de gaz sont en fait prisonnières dans le kérogène, lui-même enchâssé dans une matrice inorganique (silice, argiles, carbonates). Les poches de kérogène ne sont pas connectées entre elles et  le milieu est globalement de très faible perméabilité. Le procédé industriel actuel pour accéder à la ressource de ces formations géologiques est basé sur la fracturation du sol à des profondeurs d’environ 3 km. Le procédé utilise  d’importantes quantités d’eau mélangée à du sable pour relier les poches de kérogène entre elles (l’eau et le sable représentent 99% de la composition du fluide de fracturation, le % restant étant des surfactants et autre produits chimiques servant pour l’essentiel à disperser des grains de sable et stabiliser les micro-fractures). Simple à concevoir, ce procédé n’est cependant ni efficace (rendement de l’ordre de quelques pourcents), ni propre : il nécessite une grande quantité d’eau et des additifs chimiques. Il implique également un scellement de qualité (cimentage) des puits d’exploitation (cf le film « Gasland »).

Définir la « bonne » pratique d’ingénierie nécessite la mise au point d’une stratégie de recherche en physico-chimie/mécanique appelée « bottom-up » dans laquelle on passe les « bons paramètres » calculés/mesurés à l’échelle nanométrique par le physicien ou le chimiste à l’échelle supérieure, celle de la micromécanique, maîtrisée par le mécanicien des sols et/ou des fluides.

Dans cet exposé, Roland Pellenq et Normand Mousseau présenteront tout d’abord les enjeux géopolitiques liés à l’exploitation de cette ressource puis les pistes sur la manière d’appréhender la texture du kérogène à différentes échelles ainsi que le lien avec la thermodynamique et les propriétés de transport du gaz confiné.

Dr. Roland Pellenq

pellenq1Roland Pellenq est Directeur de Recherche au CNRS au sein du Centre Interdisciplinaire des Nanosciences de Marseille. Depuis 2008, il est Professeur invité au département de génie civil et environnement du MIT. Il est l’un des créateurs du « Concrete Sustainability Hub » (CSH@MIT), centre ouvert fin 2009 qui se consacre à la recherche fondamentale sur le ciment.

Son domaine de recherche est la thermodynamique et la dynamique des fluides confinés dans des milieux poreux (zéolithes, carbones, argiles, ciment…) qu’il étudie par simulation numérique à l’échelle des atomes.

Roland Pellenq est titulaire d’un master de physique de l’Université de Marseille et d’un Ph.D (Imperial College de Londres). Il a ensuite été chercheur post-doctorant avec le Prof. Alain Fuchs au Laboratoire de Chimie-Physique de Paris XI-Orsay. Il est auteur ou co-auteur de plus d’une centaine de publications dans des revues scientifiques majeures. Depuis 2008, il est membre du comité national du CNRS pour la Physique de Matière Condensée, chargé du recrutement et de la promotion des chercheurs du CNRS.

Dr. Normand Mousseau

4-rousseau-normandChercheur de renommée mondiale dans le domaine des matériaux complexes et de la biophysique, avec plus de 130 articles scientifiques à son actif, Normand Mousseau nourrit une grande passion pour la vulgarisation et la communication scientifiques. Il est professeur de physique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en physique numérique des matériaux complexes à l’Université de Montréal.

Détenteur d’un doctorat de la « Michigan State University », il a travaillé comme chercheur post-doctoral à l’université d’Oxford en Angleterre, ainsi qu’à l’École Polytechnique de Delft, aux Pays-Bas. Il fut professeur adjoint au Département de physique de l’Universitéde l’Ohio avant de rejoindre l’Université de Montréal en 2001. Depuis septembre 2010, il est également directeur de « Calcul Québec », le regroupement de calcul de haute performance québécois. C’est depuis 2005 qu’il suit de très près la question énergétique.

En plus de ses nombreuses interventions médiatiques sur le sujet, il a publié, en 2008 « Au bout du pétrole, tout ce que vous devez savoir sur la crise énergétique», en 2009, « L’avenir du Québec passe par l’indépendance énergétique » et, en 2010, « La révolution des gaz de schiste », chez le même éditeur. Depuis septembre 2011, il anime l’émission de vulgarisation scientifique « La Grande Équation » sur les ondes de radio Ville-Marie.

Programme :
– 18h00 – 18h30 : Accueil et enregistrement des invités
– 18h30 – 18h35 : Introduction par Fabien Fieschi, Consul Général de France
– 18h35 – 19h15 : Présentation par Roland Pellenq et Normand Mousseau
– 19h30 – 20h30 : Cocktail

RSVP

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s