Café des Sciences #69: Penser en 3D : Combiner structure et séquences pour comprendre comment des protéines (mal)fonctionnent

Rachelle Gaudet, PH.D.
Professeur titulaire en Biologie moléculaire et cellulaire, Harvard University

Mercredi 6 mai – de 18:00 à 20:00PM

Tufts University (Dental School)
1 Kneeland Street , Rachel Amphitheater, 14th floor, room 1414                                     Boston, MA 02111  (MAP)

RSVP

PRESENTATION IN FRENCH – NETWORKING TO FOLLOW

La Présentation:

À l’ère « génomique » les données de séquences génétiques de patients humains ainsi que celles trouvées chez d’autres espèces abondent, mais comment les interpréter? Plusieurs exemples seront présentés démontrant ce que l’on peut découvrir des mécanismes moléculaires d’une protéine lorsque ces informations génétiques sont projetées sur un échafaudage basé sur la structure en 3D de cette protéine. Les exemples incluront nos études de TRPV4, un canal ionique impliqué dans plusieurs dysplasies du squelette et dans plusieurs maladies neurologiques dégénératives, ainsi que des protéines de type cadhérine qui jouent des rôles divers dans la communication entre cellules.

Notre Invité:

DSC_0050

Rachelle Gaudet a grandi à Cap-Rouge, près de Québec, cultivant une curiosité générale et une affinité pour la science, les mathématiques et les arts visuels. Après avoir complété son cours CÉGÉP (CÉGÉP Ste-Foy puis Édouard-Montpetit) en Sciences Pures et Naturelles, elle s’est plongée dans la biochimie, d’abord au niveau du baccalauréat à l’Université de Montréal. Elle a ensuite obtenu un doctorat en Biochimie et Biophysique Moléculaire à Yale University. Elle enseigne à Harvard University depuis 2002, à titre de Professeur titulaire en Biologie Moléculaire et Cellulaire. Au point de vue de ses recherches, Rachelle s’intéresse principalement aux mécanismes par lesquels certaines protéines participent à la communication des organismes et cellules avec leur environnement, particulièrement aux protéines participant à la transmission de signaux et au transport de molécules à travers la paroi membranaire qui enveloppe chaque cellule. Les projets courants dans son laboratoire inclus des études sur des protéines jouant un rôle dans la perception (les modalités auditive, gustative et tactile, en particulier), ainsi que plusieurs transporteurs importants pour la fonction du système immunitaire. Un sujet qui la passionne et sera donc proéminent dans la présentation est la combinaison de l’information abondante provenant du séquençage de l’ADN et de l’information sur la structure tridimensionnelle des protéines pour en extraire de nouvelles informations et hypothèses sur le fonctionnement des protéines.

 RSVP

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s