Café des Sciences #79 : Maîtriser le déluge de données: L’expérience de Thomson Reuters Labs

Mona M. Vernon

Vice-Présidente de Thomson Reuters Labs

Quand:

Mercredi, 7 décembre de 6:30 a 8:30 PM

Lieu:

Swissnex Boston, Consulate of Switzerland

420 Broadway, Cambridge, MA 02138

RSVP

PRESENTATION IN FRENCH – NETWORKING TO FOLLOW

 

Notre Invitée

monamvernon

Mona M. Vernon est vice-présidente de Thomson Reuters Labs. Ces laboratoires sont actifs au niveau global et développent des modèles d’affaires basés sur la gestion de données en partenariat avec des clients, des start-ups et des universités. Avant de rejoindre l’équipe de Thomson Reuters Labs, Mona a dirigé le groupe « Emerging Technologies » et a lancé un programme au sein de la même entreprise nommée « Open innovation Challenge ».

Mona détient un Bachelor et un Master en génie mécanique de l’Université de Tufts ainsi qu’une spécialisation en Management de MIT. Ses recherches sont axées sur le rôle que l’expérience client joue au sein des stratégies d’affaires digitales. Avant Thomson Reuters, Mona a travaillé dans de nombreuses start-ups, où elle a occupé des postes en développement de produit et en gestion.

Mona est membre exécutive de FinTech Sandbox à Boston, membre du « Commonwealth of Massachusetts Big Data & Cybersecurity Leadership Group », membre du comité exécutif pour « Commonwealth’s TechHUB Collaborative » et gagnante du titre de « Boston 50 on Fire ».

La Présentation:

Dans quelles mesures les entreprises peuvent-elles créer de la valeur à partir des données qu’elles recueillent? Telle est la problématique sur laquelle Mona Vernon se penchera lors du Café des Sciences, le 7 Décembre prochain. De nos jours, la quantité de données à disposition, que ce soit financières, commerciales ou scientifiques, tend à promouvoir l’obtention de meilleurs bénéfices financiers et donne naissance à de nouveaux modèles d’affaires. Mona Vernon expliquera comment, les prises de décisions basées sur l’analyse de données favorisent l’efficacité des opérations ainsi que l’expérience de la clientèle et pourquoi les données et leur analyse représentent un atout stratégique qui peut être créé, échangé ou encore utilisé pour alimenter les marchés digitaux. Enfin, Mona offrira un aperçu du contexte dans lequel la monétisation des données doit être abordé et comment explorer de nouvelles opportunités commerciales et financières. Pour finir, Mona identifiera les compétences et capacités nécessaires permettant d’exploiter au mieux les données à disposition.

Publicités

Café des Sciences #78 : Une innovation disruptive en oncologie

Dr. Remy Brossel

Rémy Brossel is a Medical Oncologist and a Physicist graduated at Paris University and Medical School

Quand:

Mardi, 01 Novembre 6:30 a 8:30 PM

Lieu:

CIC Boston, Anchor Space, 1st floor, Back to Render Coffee

50 Milk Street Boston, MA 02109

RSVP

PRESENTATION IN FRENCH – NETWORKING TO FOLLOW

 

Notre Invité

remybrossel

Rémy Brossel is a Medical Oncologist and a Physicist graduated at Paris University and Medical School. Remy is currently CSO and Founder of Cell Constraint & Cancer a Biotech dedicated to in vivo application of Physical Oncology. Remy has been previously Product Manager at Technician and Project Manager at Schering (Contrast Media and Biotech products) and has been founder and Medical Director of Biologie et Industrie a CRO dedicated to early clinical research on Cancer treatments for last two decades.

La Présentation:

Cancer has some of the biggest unmet needs in the healthcare industry and is one the leading causes of death in the US. Physical oncology also known as “mechanobiology” appeared 10 years ago in the United States through the development of advanced technologies at the interface of biology and engineering. It focuses on the way that physical forces and changes in cell or tissue mechanics contribute to development, physiology, and disease.

Dr. Remy Brosell and his team in France have discovered a new way to treat cancer using constraint fields to cause physical disruption to the cells. The proof of concept was validated in April 2016 to show there is a significant difference of growth between treated tumors and control groups using gradient fields. Results were published as “Action of Mechanical Cues in vivo on the Growth of a Subcutaneously Grafted Tumor” (Published 21 April 2016, PloS One, R Brossel et al). The approach uses a combination of two medical devices: A generator for gradient of magnetic field and magnetized iron nanoparticles. Nanoparticles are located around the tumor and act as ‘BioActuators’ transforming magnetic energy into mechanical energy. The therapeutic agent is the Constraint Field.

More information about the research: http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0152885

Café des Sciences #77 : L’expédition océanographique Tara

Dr. Emmanuel Boss et Dr. Lee Karp-Boss

Diplomés de l’université hébraique de Jérusalem et de l’université de Washignton

Quand:

Mercredi, 14 septembre de 6:00 a 8:00 PM

Lieu:

Résidence de France

194 Brattle Street, Cambridge, MA 02138

RSVP

PRESENTATION IN FRENCH – NETWORKING TO FOLLOW

 

Nos Invités

arton8809-49a33

Dr Emmanuel Boss et Dr Lee Karp-Boss sont diplômés de l’université hébraïque de Jérusalem et de l’université de Washington (Seattle), où ils ont obtenu leur PhD en Océanographie.
Tous deux participent à l’enseignement et la recherche à l’Université du Maine depuis 2002. Emmanuel se focalise sur l’interaction entre lumière et océan et son utilité dans l’étude des procédés océaniques, pendant que Lee se concentre sur le plancton et ses interactions avec l’environnement.
Emmanuel installe son instrumentation sur Tara depuis 2009 avec des fonds de la NASA. Ils sont coordinateurs de Tara et ont exercé en tant que directeurs scientifiques sur plusieurs étapes de l’expédition.

La Présentation:

Tara Expéditions est une initiative française à but non lucratif qui agit depuis 2003 en faveur de l’environnement et de la recherche.
En 2009, inspirée par les expéditions du 19ème siècle et équipée des dernières techniques scientifiques de pointe, Tara Océans parcourt mers et océans pour étudier la biodiversité du plancton. Un consortium de scientifiques internationaux est créé et embarque à bord de l’expédition et/ou analyse les échantillons collectés à travers le monde pendant 3 ans.
En résulte la plus grande base de données sur le matériel génétique océanique, point de départ d’innombrables études.
Les résultats font l’objet d’un numéro spécial du magazine Science en 2015, et de plusieurs publications dans Nature et d’autres magazines spécialisés.

Programme:

- 18h00-18h20 : Accueil & Mot de bienvenue
- 18h20-18h50 : Présentation
- 18h50-19h00 : Questions & Réponses
- 19h00-20h00 : Networking

Café des Sciences #76 : CRISPR-Cas9, outil génétique révolutionnaire

Olivier Pourquié
Professor of Genetics and of Pathology at Harvard Medical School and Brigham and Woman’s Hospital

Julien Muffat
Stem Cell Researcher at Whitehead Institute/MIT

Mardi, 31 mai 6:00 a 7:30 PM

Addgene
75 Sidney Street, #550A                                                                                                                      Cambridge, MA 02139  (MAP)

RSVP

PRESENTATION IN ENGLISH – NETWORKING TO FOLLOW

Nos Invités:

les2

La Présentation:

Le député Jean-Yves Le Déaut et la sénatrice Catherine Procaccia, président et vice-présidente de l’OPECST du parlement français, sont en mission aux Etats-Unis pour étudier les bénéfices et risques potentiels liés à l’outil génétique CRISPR-Cas9, et souhaitent rencontrer des scientifiques francophones.

Profitant de cette venue, deux scientifiques français basés à Boston, Olivier Pourquié et Julien Muffat, donneront de courtes présentations sur le thème de l’utilisation de CRISPR-Cas9.

Cas9 (CRISPR associated protein 9) est une enzyme spécialisée pour couper l’ADN avec deux zones de coupe actives, une pour chaque brin de la double hélice. Elle peut être utilisée pour modifier facilement et rapidement le génome des cellules animales et végétales. Ces types d’outils existent depuis les années 70 mais étaient bien moins efficaces et bien plus coûteux que Cas9. La technique d’édition de génome CRISPR-Cas9 a été développée à partir de 2012 par plusieurs chercheurs, dont notamment le biologiste moléculaire Feng Zhang du Broad Institute (associé à Harvard et au MIT) d’une part, et Jennifer Doudna (UC Berkeley) et Emmanuelle Charpentier (aujourd’hui au Max Planck Institute for Infection Biology) d’autre part.


 RSVP

Café des Sciences #75: Simple Innovation Tools Work in Science…or Anywhere

Dr. Jeff Karp
Associate Professor of Medicine, Brigham and Women’s Hospital                Harvard Medical School

Mardi, 12 avril 6:30 a 8:30 PM

CIC Boston, Milky Way room, 17th floor
50 Milk Street                                                                                                                          Boston, MA 02109  (MAP)

RSVP

PRESENTATION IN ENGLISH – NETWORKING TO FOLLOW

Notre Invité:

image003

Dr. Jeff Karp is an Associate Professor at Brigham and Women’s Hospital, Harvard Medical School, is Principal Faculty at the Harvard Stem Cell Institute, and affiliate faculty at the Broad Institute and at the Harvard-MIT Division of Health Sciences and Technology

He has published >100 peer-reviewed papers and book chapters and has given >200 national and international invited lectures and has 65 issued or pending patents. Several technologies have formed the foundation for multiple products on the market and currently under development and for the launch of two companies, Gecko Biomedical and Skintifique.

The Boston Business Journal recognized him as a Champion in Healthcare Innovation and MIT’s Technology Review Magazine (TR35) also recognized Dr. Karp as being one of the top innovators in the world (3 members from his laboratory have received this award).

His work has been selected by Popular Mechanic’s « Top 20 New Biotech Breakthroughs that Will Change Medicine.” He gave a TEDMED talkon bioinspired medical innovation and is a member of the TEDMED Editorial Advisory Board. In 2015 he received a Breakthrough Award from the Kenneth Rainin Foundation and was a commencement speaker at the University of Toronto.

Dr. Karp was selected as the Outstanding Faculty Undergraduate Mentor among all Faculty at MIT and he received the HST McMahon Mentoring award for being the top mentor of Harvard-MIT students. To date, 17 trainees from his laboratory have secured faculty positions.

 

La Présentation:

Scientists have something in common with professionals in business, academia, government and beyond. We all need to solve problems, but we’re tempted to get comfortable with a limited “toolbox” of techniques and approaches. No matter our field, it can be difficult to break out of our old limitations and achieve something new and different. In this inspiring talk, Dr. Jeffrey Karp reveals two of the most powerful “tools” used by his bio-research lab to solve problems in innovative ways, on a continuing basis. The first tool is bioinspiration – the art and discipline of adapting proven-effective techniques, materials, designs and concepts from nature to provide the foundation for a bold new human-designed solution. For example, creatures like slugs and snails have provided inspiration for a next generation surgical adhesive. The second tool is radical simplicity — the art and discipline of reducing a problem to its essence. Dr. Karp has harnessed this tool to develop prophylaxis technologies for contact dermatitis that were rapidly advanced to the market and are being used in multiple countries and therapeutic strategies to combat inflammatory bowel disease that are advancing to clinical studies. Jeff explains how his team has employed these tools and how they can succeed in any field. This talk opens exciting new paths to the continual innovation that is so important in today’s fast-changing world.


 RSVP

Café des Sciences #74: Hydro-Québec, un fournisseur d’électricité comptant sur une énergie propre, fiable et renouvelable

Anne-Marie Prud’homme
Communicatrice Scientifique chez Hydro-Québec

Mercredi 3 février – de 18:300 à 20:30PM

CIC Cambridge, Havana room, 5th floor
One Broadway                                                                                                                           Cambridge, MA 02142  (MAP)

RSVP

PRESENTATION IN FRENCH – NETWORKING TO FOLLOW

Notre Invitée:

unnamed (1)Anne-Marie Prud’homme a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en sciences biologiques des universités de Montréal et McGill. Les quinze premières années de sa carrière professionnelle ont été consacrées à des projets en environnement auprès d’ONG, de firmes de consultants et de ministères. Par la suite, elle a joint Hydro-Québec en 1995 où elle a œuvré comme conseillère en écotoxicologie et en environnement pour la vice-présidence Environnement et pour Hydro-Québec TransÉnergie. Elle a également travaillé comme coordonnatrice de projets à la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement. Depuis mai 2010 elle fait partie de l’équipe Affaires publiques et médias en tant que communicatrice scientifique.

La Présentation:

Alors que les approvisionnements énergétiques, dont ceux en électricité propre, sont au cœur de plusieurs débats en Nouvelle-Angleterre, cette rencontre permettra de découvrir Hydro-Québec, un important producteur mondial d’hydroélectricité, et de mieux comprendre les particularités de l’électricité québécoise.

Venez découvrir l’approche scientifique adoptée par Hydro-Québec pour maîtriser l’impact de ses projets d’infrastructure et de ses activités courantes sur l’environnement, les collectivités et les communautés autochtones.

Aussi, pour améliorer sa performance et préparer le réseau de demain, Hydro-Québec, seule entreprise d’électricité en Amérique du Nord à posséder son propre centre de recherche, l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ), mise sur la recherche et l’innovation technologique. On discutera de certains de ces travaux, fruits de partenariats avec le milieu universitaire, les organismes de recherche publics et l’industrie de l’innovation.

Enfin, il sera également question du rôle que peut jouer le Québec pour aider la Nouvelle-Angleterre à relever les défis auxquels elle fait face dans le domaine de l’énergie et de la lutte contre les changements climatiques.


 RSVP

Café des Sciences #73: Maitriser la création d’innovation de rupture : La formule à succès de Flagship venture capital

Laura Jeanbart, PhD
Bioingénieure et Fellow à Flagship VentureLabs, Cambridge

Mardi 1 décembre – de 18:00 à 20:00PM

Swissnex Boston
420 Broadway                                                                                                                          Cambridge, MA 02138  (MAP)

RSVP

PRESENTATION IN FRENCH – NETWORKING TO FOLLOW

Notre Invitée:

78331000002166004_zc_v10_image001_(1)Laura Jeanbart, PhD, est Bioingénieure et participe au Fellows programme 2015 de Flagship VentureLabs, à Cambridge.

Flagship VentureLabs est une initiative novatrice dans le monde du capital-risque. Elle a été lancée par Flagship Venture, qui avec 1.4 Milliards de dollars en gestion, est actuellement un des plus grands fonds de capital-risque sur la côte Est des Etats-Unis. Ses domaines d’investissement sont les biotechnologies, les sciences de la vie et le développement durable.

Flagship VentureLabs est le premier fond capital risque qui a adopté à l’interne une approche de création systématique d’innovation de rupture. C’est une machine qui combine des compétences scientifiques, entrepreneuriales et de management et qui permet de générer des percées technologiques qui sont à la base de nombreuses startups. Cette approche a permis à Flagship Ventures de déposer plus de 260 brevets et de lancer des compagnies telles que Seres Therapeutics et Moderna.

Chaque année, des milliers de scientifiques issus des meilleurs centres de recherche du monde postulent pour participer au Fellows programme de Flagship VentureLabs. Seul une dizaine de candidats sont retenus pour un programme qui vise à émanciper l’esprit entrepreneurial chez des scientifiques à haut potentiel. Laura fait partie du programme de cet automne. À Flagship, elle explore et approfondie différentes idées scientifiques et contribue à la création et au lancement de nouvelles startups dans le domaine des biotechnologies. Tout en restant une scientifique à la pointe de la recherche et des technologies, avec cette expérience unique, elle complète ses compétences en entrepreneuriat et management en profitant de l’expertise des partenaires au sein de Flagship Ventures.

Biographie  

Laura a obtenu son PhD en bioingéniérie de l’EPFL (Lausanne, en Suisse) dans les laboratoires des Professeurs. Melody A. Swartz et Jeffrey A. Hubbell. Elle a développé différents vaccins thérapeutiques et immunothérapies à base de nanoparticules et polymères dans le but de moduler et rééduquer le système immunitaire dans le contexte du cancer et des l’allergies. En collaboration avec le CHUV (Centre Hospitalier Universitaire Vaudois) et le Ludwig Institute for Cancer Research, elle a poursuivi l’application de ces technologies dans des contextes cliniques. Laura possède un Bachelor et un Master en biomedical engineering de Brown University et de Yale University, respectivement. En 2013, Laura a lancé son blog de pâtisseries « Laura’s Gourmandises » et a publié un livre de recettes sur Amazon.

 RSVP